Actualités Covid-19 en Turquie

Default Alt

Mode de lecture


Dernière Mise à Jour : 13/01/ 2021

Entrée en Turquie : Test PCR négatif obligatoire

À compter du 28 décembre 2020, il est obligatoire, avant tous les vols à destination de la Turquie, de présenter un résultat de test PCR négatif effectué au cours des 72 heures précédant l'heure du vol.

Cela concerne également tous les passagers âgés de plus de 06 ans se rendant en Turquie par transport terrestre ou maritime sauf :

  • les chauffeurs de poids lourds et les équipages maritimes et aériens ;
  • les passagers en transit ou transfert.

Cette procédure se poursuivra jusqu'au 1er mars 2021.

Les mesures de restriction

Les mesures de restriction actuelles dictées par le ministère de la Santé turc pour contrer le COVID-19 en Turquie, n'affecte que peu le bon déroulement de votre séjour médical ou esthétique. En bref, en voici les principales mesures de restriction juste pour les résidents (étrangers et touristes non concernés) : 

  1. Couvre-feu partiel tous les jours à partir du 21 h 00 jusqu'à 05 h 00 le lendemain ;
  2. Confinement total le weekend du vendredi à 21 h 00 au lundi à 05 h 00 ;
  3. Interdiction aux personnes âgées de 65 ans et plus et de moins de 20 ans d'emprunter les transports en commun ;
  4. Limitation des horaires d’ouverture des cafés et restaurants de 10 h 00 à 00 h 00, avec uniquement la vente à emporter ;
  5. Limitation des horaires d’ouverture, de 10 h 00 à 20 h 00 pour les centres commerciaux, certaines entreprises, les supermarchés, les coiffeurs.

Par ailleurs, le maire d’Istanbul a annoncé des mesures complémentaires pour la métropole d’Istanbul :

  • la fermeture des centres culturels ;
  • la fermeture des salles de sports et des piscines ;
  • la fermeture des musées.

Coronavirus : le grand bazar d'Istanbul rouvre, la Turquie lève plusieurs  restrictions - Le Parisien

Si vous êtes un touriste

Si vous devez voyager et circuler, vous n’êtes pas concerné par ces mesures de restriction (vous devrez vous munir de votre passeport seulement).

Le port du masque en public (y compris dans la rue) est obligatoire partout dans le pays et dans les voitures au-delà d’une personne dans l’habitacle.

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter les conseillers médicaux de Turquie Santé.

Actualité Covid-19 Turquie dernière minute : quarantaine

Les personnes ayant contracté le virus pendant leur séjour seront isolées. La mise en quarantaine est de 10 jours ou moins, selon les symptômes et suivant le résultat du test PCR après 7 jours d'isolement.

Les personnes ayant séjourné plus de 10 jours en Afrique du Sud, Royaume-uni ou au Danemark, doivent présenter un test PCR négatif réalisé 72 heures avant leur entrée en Turquie. Ils sont retenus en quarantaine qui peut être raccourcie si aucun symptôme n'apparait et si le second test PCR effectué s'avère négatif également.7

Les questions les plus fréquemment posées

Les frontières sont-elles ouvertes aux touristes ?

Oui.

Un test PCR est-il requis pour entrer en Turquie ?

Oui, pour tous les pays.

Des mesures de quarantaine sont-elles imposées en Turquie ?

Seulement aux voyageurs provenant de l'un des pays suivants :

  • Afrique du Sud ;
  • Danemark ;
  • Royaume-Uni.

Y a-t-il des mesures de restriction (confinement, couvre-feu) dans le pays ?

Oui, partiellement.

Le port du masque est-il obligatoire en Turquie ? 

Oui, notamment dans les endroits publics.

Que va-t-il se passer si mon test PCR est positif ?

Vous serez mis en quarantaine.

Puis-je transiter par la Turquie pour rentrer chez moi ?

Oui.

Je suis bloqué en Turquie et je dois suivre un traitement médical, que faire ?

La majorité des médicaments ou leurs génériques sont vendus dans des pharmacies turques.

Si vous trouvez des difficultés pour acheter un médicament en Turquie, vous pouvez consulter un médecin localement. Si vous avez une ordonnance et que le médicament en question est introuvable en Turquie, vous pouvez contacter votre assurance pour vous le faire ramener en urgence.


"Passionnée par la science, j’ai étudié l’optométrie que j’ai finie par abdiquer. Au milieu de tout cela, je suis tombée sous le charme de la rédaction. Ayant dévoré plusieurs encyclopédies, je pense que la plus belle forme de générosité est de partager son savoir."

- Turquie Santé