Débarrassez-vous de vos lunettes en 30 minutes Chrono !

Default Alt

Mode de lecture


Même si les lunettes peuvent être un très joli accessoire pour certains, d’autres personnes se sentent gênées en les portant. Surtout si la monture n’est pas très fine à cause de l’épaisseur des verres. De plus, le port des gros verres laisserait des cicatrices sous les yeux, avec le temps, et cela est indésirable.

Plusieurs personnes subissent également des remarques désagréables et des moqueries à cause de leurs montures trop imposantes. Heureusement, vous n’êtes plus obligé de vivre avec des lunettes. Il est désormais possible de corriger sa vision, une fois pour toute, grâce au LASIK (chirurgie réfractive).

La chirurgie réfractive pour retrouver une vue nette

Lorsqu’une personne ne souffre d’aucun problème de vue, cela veut dire que son œil n’a aucun défaut anatomique. Les problèmes de vue tels que la myopie, l’hypermétrope ainsi que l’astigmatisme sont donc classés parmi les défauts oculaires (amétropies).

Un œil myope a une forme allongée (œil trop long). De ce fait, l’image tombe avant la rétine et ceci se traduit par une vision floue de loin. L’œil hypermétrope, par contre, a une forme raccourcie (d’où l’appellation œil court). Par conséquent, l’image perçue tombe derrière la rétine, et cela se traduit par une vision floue de près.

Quant à l’œil astigmate, ce dernier a une forme de ballon de Rugby. Par ce fait, l’image tombe sur deux points de la rétine et cela se traduit par une vision brouillée des contours des objets. L’astigmatisme peut-être associé à d’autres problèmes de vue. En effet, on peut avoir un œil long ou court, et sous forme d’un ballon de Rugby au même temps.

Le rôle du laser est de corriger ces imperfections, en redonnant à l’œil une forme régulière, c’est-à-dire, parfaitement sphérique.

Le LASIK en étapes

Avant la chirurgie, le docteur ophtalmologue anesthésie avec des collyres, puis il est immobilisé avec un instrument sous forme d’un anneau. Ensuite, Le chirurgien ophtalmologiste fait une incision dans les couches extérieures de la cornée, avec une lame chirurgicale minuscule. Le capot cornéen est soulevé au niveau de l’incision et le patient doit fixer un point lumineux.

Enfin, le médecin utilise le laser pour corriger le défaut oculaire du patient.

Pour corriger la myopie, le laser est appliqué de sorte qu’il raccourcisse la forme de l’œil. Tandis que pour corriger l'hypermétropie, le laser agrandit la courbure de l’œil. Quant à l’astigmatisme, le laser uniformise les courbures l’œil.

Le docteur ophtalmologue referme ensuite le tissu cornéen et la membrane se cicatriseront naturellement au bout de quelques jours. La récupération visuelle se fera graduellement en 48 heures.

le LASIK en étapes

Les idées répandues autour de la chirurgie LASIK : les vraies et les fausses

Il y a beaucoup d’idées reçues autour du traitement de l’œil au laser, telles que :

La chirurgie réfractive est-elle dangereuse ?

Faux ! Seulement 1% des personnes ayant eu recours à cette chirurgie en Turquie souffrent de complications. Ces dernières sont, dans la majorité des cas, transitoires. Cependant, Il ne faut pas mélanger entre complications postopératoires et erreurs médicales.

Le laser est-il douloureux ?

Faux ! Durant l’intervention, le chirurgien ophtalmologiste fait une petite incision, sous forme de volet, sur la couche externe de la cornée. Mais cette incision ne nécessite pas des points de suture, car la membrane cornéenne se cicatrise généralement en 48 heures. Cela ne cause pas de douleurs mais seulement un peu d’inconfort.

Plus besoin de lunettes après le la chirurgie réfractive

Vrai et faux ! La plupart des gens ont une vision parfaite après la chirurgie réfractive au point où ils n’ont plus besoin de lunettes. Cependant, le LASER peut corriger complètement les défauts oculaires faibles ou moyens. Quant aux problèmes de vue aigus, ils peuvent être corrigés à un certain seuil, pour permettre au patient de porter des lunettes moins épaisses. D’autres solutions peuvent-être proposées pour traiter les défauts visuels que le LASIK peut pas corriger telles que :

La chirurgie réfractive, est-elle destinée à tout le monde ?

Faux ! Ce traitement est contre indiqué si vous avez :

  • Une cornée trop fine ( faible épaisseur de la cornée) ;
  • Une pupille large ;
  • Le Kératocône (œil en forme de cône) ;
  • Le diabète ;
  • La sécheresse oculaire ;
  • Un âge inférieur à 25 ans (problèmes de vue pas encore stabilisés) ;
  • Un œil myope avec un Glaucome ou une pression oculaire non-stable.

Les lentilles de contact sont-elles plus sûres que la correction au laser ?

Vrai et faux ! Certaines personnes supportent mieux le port de lentilles de contact que d’autres. Cependant, cela ne veut pas dire que le LASIK est moins sûr que les lentilles oculaires.

La correction au laser peut-elle vous rendre aveugle ?

Faux ! Il n y a aucun cas confirmé de cécité due à la chirurgie réfractive.

La chirurgie réfractive est-elle une avancée récente ?

Faux ! Les premières interventions visant à remodeler la cornée ont été pratiquées en 1940. Le LASIK, telle que connu aujourd’hui, été approuvé par la FDA (Food and Drug Administration) en 1999.

Le LASIK est-il plus coûteux que les lunettes et les lentilles de contact ?

Vrai ! Cependant, il s’agit d’une solution définitive pour les problèmes de vues liées aux défauts oculaires. Les lunettes et les lentilles nécessitent de l’entretien, un changement périodique, et peuvent parfois être très gênantes.

La chirurgie réfractive nécessite-t-elle une hospitalisation ?

Faux ! La chirurgie se fait en ambulatoire, aucun séjour en hôpital ou en clinique ne serait nécessaire. En effet, le patient peut reprendre son travail dès le lendemain de l’opération.

Est-ce-que la chirurgie réfractive est prise en charge par la sécu ?

Non, elle n'est pas prise en charge par la sécurité sociale. Cependant, plusieurs mutuelles santé acceptent de la prendre en charge.

Pourquoi les gens choisissent la Turquie pour la chirurgie LASIK ?

L’ophtalmologie en Turquie semble connaître un succès incomparable. En effet, ce pays est compté parmi ceux qui offrent les meilleurs soins en matière de correction des défauts visuels.

Les interventions chirurgicales ophtalmologiques sont de plus en plus demandées en Turquie. Cela est dû à leurs prix raisonnables et leurs taux de réussite élevé dans certains établissements de santé. Ajoutant à cela, la qualité du service dont font preuve certains hôpitaux et les cliniques en Turquie.

De plus, cette chirurgie est moins chère en Turquie par rapport à d’autres pays comme ce tableau le montre :

 
Pays Prix moyen de la chirurgie LASIK
Turquie

1390 € (Pack complet)

(incluant en général : transfert, intervention, 2 nuits d'hospitalisation et service d'interprète en clinique)

Tunisie

2000 €

(plus faible taux de réussite)

Canada 3000 €
France 4200 €
USA 4500 €

En effet, il s’agit de la meilleure destination pour du tourisme médicale. Vous pourrez prendre soins de vos yeux tout en profitant de la beauté du pays.


"Passionnée par la science, j’ai étudié l’optométrie que j’ai finie par abdiquer. Au milieu de tout cela, je suis tombée sous le charme de la rédaction. Ayant dévoré plusieurs encyclopédies, je pense que la plus belle forme de générosité est de partager son savoir."

- Assia Hafrad