En finir avec l’obésité : c’est possible !

Default Alt

Mode de lecture


La lutte contre le surpoids est devenue un défi majeur pour la santé publique. Bien évidemment, c’est de notre mode de vie que résulte le problème de l’obésité. En effet, depuis quelques années, nos habitudes alimentaires ont changé, les consoles de jeux et les tablettes ont envahi notre vie. Cela nous a rendus fainéants, car nous préférons désormais regarder des séries Netflix que d’aller faire du sport.

Plus le surpoids perdure, plus il devient difficile de maigrir et notre corps ne peut plus revenir en arrière. C’est à ce moment là qu’il faudra employer les grands moyens pour maigrir : la Sleeve gastrectomie.

Qu’est-ce qu’une Sleeve Gastrique ?

La Sleeve Gastrectomie est l’ablation partielle de l’estomac ou la résection gastrique. Elle consiste à retirer une grande partie de l’estomac et ne laisser qu’une petite partie en forme de tube.

Étant la chirurgie bariatrique (chirurgie de l'obésité) la plus pratiquée dans le monde, la Sleeve gastrique implique :

  • La réduction des portions alimentaires et de l’apport calorique.
  • Une diminution de l’appétit (absence de la sensation de faim) et une sensation de satiété rapide due à la baisse du taux de l’hormone de faim (Ghréline).

Elle est indiquée aux personnes dont l’indice de masse corporelle (IMC) dépasse 35 kg/m², présentant des maladies liées à l’obésité. En effet, le surpoids peut causer des troubles tels que le syndrome d’apnée du sommeil ou l’hypertension artérielle. Elle peut également être indiquée pour les patients dont l'IMC est supérieur à 40 kg/m² même s'ils ne souffrent d'aucune complication.

Il s’agit d’une technique irréversible contrairement au ballon gastrique ou l’anneau gastrique.

Sleeve gastrique

Comment se passe la Sleeve gastrectomie ?

Pendant la période préopératoire

  • Un bilan préparatoire est effectué et une prise en charge d’éventuelles comorbidités métaboliques, hypertension artérielle ou apnée du sommeil ;
  • Une prise en charge d’un éventuel trouble du comportement alimentaire (TCA) tels que la boulimie ou l’hyperphagie ;
  • Le docteur effectue un bilan nutritionnel et vitaminique ainsi qu’une correction d’éventuelles carences ;
  • Une endoscopie ;
  • Un plan diététique est mis en place par le médecin, un programme thérapeutique ainsi qu’une activité physique.

Le déroulement de l’opération

La chirurgie est effectuée sous anesthésie générale sur une durée de deux heures environ.

Le docteur pratique des incisions au niveau de l’abdomen et un tube, appelé bougie, est inséré par la bouche jusqu’à l’estomac. Il permet de calibrer le nouvel estomac.

Avec une pince chirurgicale automatique, le chirurgien sectionne l’estomac et le suture au même temps à l’aide d’agrafes.

Ensuite, le patient doit rester trois nuits dans la clinique ou l’hôpital avant de pouvoir rentrer chez lui.

Quelles sont les complications postopératoires ?

Après votre retour au domicile, certains signes peuvent survenir tels que

  • L’essoufflement ;
  • Les douleurs abdominales ;
  • La fièvre ;
  • Difficultés alimentaires ;
  • Douleurs aux épaules.

Dans ce cas-là vous devriez contacter votre médecin.

Il y a également un risque de fuite sur les agrafages, ce qui peut provoquer un abcès (fistule). Un suivi médical régulier doit donc être effectué. Le respect strict des consignes d’alimentation réduit largement ce risque.

Comme pour toutes les chirurgies, il existe un risque d’hémorragie. Il est donc important d’éviter les anticoagulants, juste avant ou après la chirurgie.

Une activité physique serait nécessaire ainsi qu’un accompagnement psychologique. Il est également déconseillé de tomber enceinte durant la première année postopératoire, donc une contraception efficace est recommandée.

Suis-je un bon candidat pour les chirurgies bariatriques ?

Toutes les chirurgies bariatriques ne conviennent pas forcément à tous le monde. Si vous souffrez du surpoids et que vous voulez vous en débarrasser à l’aide d’une Sleeve, notez que :

  • Le manchon gastrique, par exemple, est une chirurgie irréversible. On ne doit donc y avoir recours que si les régimes et le sport ne donnent aucun résultat.
  • Il est recommandé de n'avoir recours aux chirurgies bariatriques que si votre IMC supérieur à 35 kg/m².
  • Ce type de chirurgie est contre-indiqué aux patients qui souffrent de comorbidités métaboliques sévères telles que le diabète.
  • Si vous souffrez d’un problème de reflux gastro-œsophagien important, vous n’êtes pas un bon candidat pour les chirurgies de l'obésité.

Peut-on prendre du poids même après une chirurgie bariatrique ?

Beaucoup d’entre nous pensent que la chirurgie bariatrique est une solution miracle pour l’obésité et cela n’est pas totalement faux. Elles sont très efficaces et permettent de maigrir rapidement. Cependant, c’est au patient de maintenir le résultat obtenu suite à la Sleeve gastrectomie, pose d’un ballon ou d’un anneau gastrique.

Comment faire pour ne pas reprendre du poids ?

Pour ne pas contourner l’effet d'une chirurgie de l'obésité :

  • Soigner son trouble de comportement alimentaire (si nécessaire) ;
  • Fractionner ses repas (5 petits repas par jour) ;
  • Éviter les boissons gazeuses ;
  • Manger équilibré et éviter les aliments trop caloriques ;
  • S’engager dans une activité sportive régulière.

Comment se passe la Sleeve gastrectomie ?

Pendant la période préopératoire

  • Un bilan préparatoire est effectué et une prise en charge d’éventuelles comorbidités métaboliques, hypertension artérielle ou apnée du sommeil ;
  • Une prise en charge d’un éventuel trouble du comportement alimentaire (TCA) tels que la boulimie ou l’hyperphagie ;
  • Le docteur effectue un bilan nutritionnel et vitaminique ainsi qu’une correction d’éventuelles carences ;
  • Une endoscopie ;
  • Un plan diététique est mis en place par le médecin, un programme thérapeutique ainsi qu’une activité physique.

Le déroulement de l’opération

La chirurgie est effectuée sous anesthésie générale sur une durée de deux heures environ. Le docteur pratique des incisions au niveau de l’abdomen et un tube, appelé bougie, est inséré par la bouche jusqu’à l’estomac. Il permet de calibrer le nouvel estomac. Avec une pince chirurgicale automatique, le chirurgien sectionne l’estomac et le suture au même temps à l’aide d’agrafes.

Ensuite, le patient doit rester trois nuits dans la clinique ou l’hôpital avant de pouvoir rentrer chez lui.

Quelles sont les complications post opératoires ?

Après votre retour au domicile, certains signes peuvent survenir tels que

  • L’essoufflement ;
  • Les douleurs abdominales ;
  • La fièvre ;
  • Difficultés alimentaires ;
  • Douleurs aux épaules.

Dans ce cas-là vous devriez contacter votre médecin.

Il y a également un risque de fuite sur les agrafages, ce qui peut provoquer un abcès (fistule). Un suivi médical régulier doit donc être effectué. Le respect strict des consignes d’alimentation réduit largement ce risque chez les patients opérés.

Comme pour toutes les chirurgies, il existe un risque d’hémorragie. Il est donc important d’éviter les anticoagulants, juste avant ou après la chirurgie.

Une activité physique serait nécessaire ainsi qu’un accompagnement psychologique. Il est également déconseillé de tomber enceinte durant la première année postopératoire, donc une contraception efficace est recommandée.

Suis-je un bon candidat pour la sleeve gastrique ?

Toutes les chirurgies bariatriques ne conviennent pas forcément à tous le monde. Si vous souffrez du surpoids et que vous voulez vous en débarrasser à l’aide d’une Sleeve, notez que :

  • Le manchon gastrique est une chirurgie irréversible. On ne doit donc y avoir recours que si les régimes et le sport ne donnent aucun résultat.
  • Il est recommandé de n'avoir recours à cette chirurgie que si votre IMC est supéroeur à  kg/m².
  • Cette chirurgie est contre-indiquée aux patients qui souffrent de comorbidités métaboliques sévères telles que le diabète.
  • Si vous souffrez d’un problème de reflux gastro-œsophagien important, vous n’êtes pas un bon candidat pour cette chirurgie.

Peut-on prendre du poids même après une Sleeve ?

Beaucoup d’entre nous pensent que la chirurgie bariatrique est une solution miracle pour l’obésité et cela n’est pas totalement faux. Elles sont très efficaces et permettent de maigrir rapidement. Cependant, c’est au patient de maintenir le résultat obtenu suite à la Sleeve gastrectomie, pose d’un ballon ou d’un anneau gastrique.

Comment faire pour ne pas reprendre du poids ?

Pour ne pas contourner l’effet de la sleeve gastrique sur le long terme il faut :

  • Soigner son trouble de comportement alimentaire (si nécessaire) ;
  • Fractionner ses repas (manger en petites quantités, 5 petits repas par jour) ;
  • Éviter les boissons gazeuses ;
  • Manger équilibré et éviter les aliments trop caloriques ;
  • S’engager dans une activité sportive régulière.

Comparatif des prix de la Sleeve Gastrique à travers le monde

Prix Turquie (pack complet)

Prix France

Prix Tunisie

Prix Royaume-uni

Prix USA

3900 €

Incluant : 3 nuits d’hospitalisation, 3 nuits en hôtel, transfert aéroport/hôtel/clinique, intervention, service d’interprétariat en clinique

5000 €

4000 €

7800 €

14400 €

Pourquoi la Sleeve gastrectomie est la chirurgie bariatrique la plus populaire ?

La gastrectomie en manchon est considérée comme la solution définitive contre l’obésité. Bien sûr, cela n’est possible que si le patient adopte un régime alimentaire sain et une activité physique régulière. Les complications suite à cette chirurgie sont très rares car il n’y a aucun corps étranger introduit dans l’organisme du patient.

En plus, cette technique ne nécessite pas autant de suivi que l’anneau, le bypass ou le ballon gastrique. La perte de poids suite à cette chirurgie est également beaucoup plus importante par rapport aux autres chirurgies bariatriques. En effet, elle permet de perdre jusqu’à 50% de l’excès du poids en un temps record.

C’est pour cela que la majorité des gens qui souffrent d’obésité optent pour cette chirurgie même s’il existe d’autres alternatives.


"Passionnée par la science, j’ai étudié l’optométrie que j’ai finie par abdiquer. Au milieu de tout cela, je suis tombée sous le charme de la rédaction. Ayant dévoré plusieurs encyclopédies, je pense que la plus belle forme de générosité est de partager son savoir."

- Assia Hafrad