La ptôse mammaire (mastopexie) une augmentation par prothèse en Turquie

Default Alt

Mode de lecture


Le sein est appelé ptotique (sein tombant) lorsqu'il repose sur la paroi thoracique en position verticale. Dans ces cas, le sein apparaît moins tonique et vidé au pôle supérieur. Cet aspect affaissé dépend d'une altération du rapport entre le volume du sein et la peau qui l'entoure.

La ptôse mammaire est définie par la position du mamelon par rapport au sillon mammaire : le sein est considéré comme ptotique lorsque le mamelon est au même niveau ou inférieur au sillon.

Le ptosis mammaire peut être présent chez la femme jeune (ptosis mammaire primaire) mais survient le plus souvent après une perte de poids importante ou après l'allaitement (ptosis mammaire secondaire).

Qu’est-ce que l’intervention corrective de la ptôse mammaire ?

L'intervention correctrice du sein ptotique est appelée mastopexie ou lifting mammaire. Elle consiste à remodeler la forme du sein, à enlever l'excès de peau et à placer le complexe aréole-mamelon plus haut. Le chirurgien plasticien en Turquie peut, selon le cas et les souhaits des patientes, proposer d'associer le lifting des seins à une réduction ou une augmentation de volume des seins.

L'intervention de mastopexie ou lifting des seins à Istanbul Turquie

Le lifting des seins consiste en un remodelage du sein en agissant sur deux composants : la glande mammaire et la peau.

La glande mammaire est repositionnée et concentrée. Par conséquent, l'enveloppe cutanée doit être adaptée en enlevant l'excès de peau pour assurer un aspect cutané harmonieux, tonique et lisse des seins. L'aréole et le mamelon qui étaient en position trop basse sont repositionnés vers le haut.

L'élimination de l'excès de peau nécessite des incisions et donc des sutures qui se transforment en cicatrices.

Les cicatrices peuvent avoir la forme d'un « T inversé » avec trois composants :

1) Périaréolaire (autour de l'aréole entre la peau rose-brun et la peau blanche)

2) Vertical (entre la partie inférieure de l'aréole et le sillon mammaire (pli sous le sein)

3) Horizontal (dans le sillon mammaire)

En présence de ptôse mammaire légère à modérée, la cicatrice peut être « verticale » ou en « J », réduite à deux composantes :

1) Périaréolaire

2) Vertical (avec allongement latéral dans la partie inférieure en cas de "J")

Dans les rares cas de ptôse mammaire très légère, une technique permettant de corriger le ptosis uniquement avec une cicatrice péri-aréolaire peut être utilisée dans l'une des meilleures cliniques en Turquie.

Mastopexie avec prothèse en Turquie

Si le ptosis mammaire est associé à un volume mammaire insuffisant (hypoplasie mammaire), il est possible de poser une prothèse en même temps que de corriger le ptosis ou de réaliser une greffe de graisse (lipofilling), pour améliorer le décolleté.

Combien de temps dure l'intervention ?

Selon la gravité du ptosis, le lifting des seins peut durer de 1 h30 à trois heures. L'opération est réalisée sous anesthésie générale.

Que se passe-t-il après l'intervention ?

Les suites opératoires sont généralement peu douloureuses et nécessitent l'utilisation d'antalgiques légers. Un gonflement (œdème) et une présence de quelques ecchymoses (ecchymoses) au sein sont typiques au cours des premiers jours. La décharge survient dans les 24 heures suivant la chirurgie.

  • La douche est souvent autorisée le lendemain de l'intervention
  • Les sutures sont résorbables et internes (suture intradermique) il n'est donc pas nécessaire de les retirer
  • Pendant environ 1 mois, il est recommandé de porter un soutien-gorge de maintien jour et nuit

Il est conseillé d'attendre 1 mois avant de reprendre les activités sportives, les baignades en piscine ou en mer

Lifting des seins et dépistage du cancer du sein 

Le dépistage annuel de routine du cancer du sein par mammographie n'est en aucun cas influencé par la chirurgie de mastopexie. Le risque de développer un cancer du sein n'augmente pas après une mastopexie.

Mastopexie et grossesse 

Une grossesse après lifting des seins est possible, mais il est conseillé d'attendre six mois à un an après l'opération afin de ne pas détériorer le résultat esthétique. Quant à l'allaitement, il est souvent possible après l'intervention, mais ne peut pas être garanti.


"Passionnée par la science, j’ai étudié l’optométrie que j’ai finie par abdiquer. Au milieu de tout cela, je suis tombée sous le charme de la rédaction. Ayant dévoré plusieurs encyclopédies, je pense que la plus belle forme de générosité est de partager son savoir."

- Feriel